Offre de Post-Doc au laboratoire LTSI à Rennes en électrostimulation

Le laboratoire du traitement du signal et de l’image (LTSI-INSERM 1099, Rennes) propose un postdoctorat dans les domaines du traitement du signal, de l’électronique et de l’automatique dans le cadre du projet ANR AdaptVNS. Ce projet est piloté par le LTSI-INSERM 1099, en collaboration avec l’unité INSERM U1106 Marseille.

Contexte : La stimulation du nerf vague (VNS) est un traitement clinique approuvé pour l’épilepsie médicalement réfractaire et la dépression. Plus récemment, elle a été proposée comme approche thérapeutique prometteuse pour d’autres pathologies, telles que l’insuffisance cardiaque, les arythmies cardiaques et les maladies auto-immunes. Cependant, pour toutes ces applications, établies ou potentielles, l’une des principales difficultés rencontrées est la définition d’une thérapie efficace tout en minimisant les effets secondaires. La définition d’une VNS optimale est un problème particulièrement complexe, car chaque stimulation est caractérisée par plusieurs paramètres et délivrée par différentes configurations d’électrodes. La technologie VNS actuelle est appliquée en utilisant des paramètres fixes. Notre équipe a proposé une série de méthodes permettant d’appliquer une VNS en boucle fermée, qui peuvent être maintenant adaptées à une application chronique [1,2]. En outre, les technologies actuelles d’électrodes fournissent une faible résolution spatiale pour la stimulation et un faible rapport signal / bruit pour l’enregistrement neuronal, limitant également le développement d’une VNS avancée.

Objectif : L’objectif principal du projet AdaptVNS est donc de proposer de nouvelles méthodes de traitement des données et de nouvelles technologies d’électrodes, permettant une telle optimisation en boucle fermée et spécifique au sujet. Bien que les méthodes et les technologies proposées dans ce projet soient génériques, un second objectif est d’explorer, par expérimentation animale, l’utilité du système proposé sur la prévention de la mort subite et inattendue chez les patients épileptiques (SUDEP).

Profile : Le candidat devra avoir une formation solide dans le domaine du traitement du signal, en électronique et automatique, ainsi que des capacités de programmation en Matlab, Labview et C++. Une expérience dans le domaine des technologies pour la santé sera considérée positivement mais n’est pas obligatoire.

Localisation / Durée / Date de début : Rennes / 18 mois / mars 2018 (peut être adaptée selon la disponibilité)

Documents : Le candidat devra fournir une lettre de motivation, un CV incluant une liste complète de publications, un résumé des travaux de recherche passé et, au moins, une lettre de référence.

Contact : Alfredo I. HERNANDEZ Directeur de Recherche INSERM LTSI – Universit´e de Rennes 1, INSERM-1099 Alfredo.Hernandez@inserm.fr

Références :

[1] H. Romero-Ugalde, et al., ”Closed-loop vagus nerve stimulation based on state transition models,” IEEE Transactions on Biomedical Engineering, doi: 10.1109/TBME.2017.2759667. [Epub ahead of print] 2017.

[2] H. Romero-Ugalde, et al., ”A novel controller based on state-transition models for closed-loop vagus nerve stimulation: Application to heart rate regulation,” PloS one, vol. 12, p. e0186068, 2017.