CDD Assistant Ingénieur en délivrance in-vivo de molécules thérapeutiques par sonoporation

Les agents de contraste ultrasonore, constitués de microbulles de gaz, sont utilisés en diagnostic lors des échographies de contraste. Ces dernières années, de nouvelles méthodes prometteuses pour la délivrance locale de médicaments anticancéreux ou d’acides nucléiques basées sur l’utilisation de ces microbulles ont été proposées. Cette possibilité, en combinaison avec les ultrasons (i.e., sonoporation), fournit des alternatives sans précédent pour obtenir une action thérapeutique efficace et non-invasive. Le terme de sonoporation dénote un processus par lequel l’activation des microbulles par ultrasons à proximité de la BHE augmente transitoirement leur perméabilité et permet ainsi l’extravasation et la pénétration de molécules thérapeutiques dans le parenchyme cérébrale. Grâce à cette extravasation, la biodisponibilité de ces molécules dans le parenchyme cérébrale se trouve augmentée, améliorant ainsi l’index thérapeutique.

Objectif – Notre équipe conduit aujourd’hui divers projets de recherche visant à optimiser la délivrance in-vivo de molécules thérapeutiques par sonoporation.

Méthodologie – Pour atteindre nos objectifs, nous exploitons divers modèles murins de maladies neurodégénératives et de cancers. L’imagerie ultrasonore et l’imagerie de bioluminescence sont les principales modalités d’imagerie que nous utilisons pour étudier les effets thérapeutiques des molécules délivrées par ultrasons. Cette stratégie expérimentale est en règle générale confirmée par des approches plus conventionnelles incluant l’analyse anatomopathologique des tissus par microscopie.

Référence – Escoffre JM, Derieppe M et al., (2017) Microbubble-assisted ultrasound-induced transient phosphatidylserine translocation. Ultrasound Med. Biol., 43:838-851; Escoffre JM et al., (2013) Irinotecan delivery by microbubble-assisted ultrasound: In-vitro validation and a pilot preclinical study. Mol. Pharm., 10:2667-75.

Profil du candidat recherché: 

  • Titulaire d’un M2.
  • Compétences obligatoires:
    • Culture cellulaire;
    • Expérimentation animale (Niveau 1 ou 2); o Connaissance en biochimie et biologie moléculaire; o      Logiciels Microsoft (Word, Excel, Powerpoint).
  • Compétences facultatives:
    • Connaissances en acoustique; o Imagerie ultrasonore; o U. Chirurgie expérimentale.

Contraintes particulières

  • Expérimentation sur des animaux
  • Eventualité de travail en horaires décalés (week-end, jours fériés) si besoin

Financement – Contrat d’1 an, renouvelable..

Dossier de candidature

  • Curriculum Vitae;
  • Lettre de motivation;
  • Relevé de notes de M1 et de M2;

Inserm UMR 1253 Imagerie et Cerveau – Université de Tours

Coordonnées de deux référents (Nom, Prénom, Téléphone, Email); À envoyer à Dr. Ayache Bouakaz (ayache.bouakaz@univ-tours.fr).