Archives pour la catégorie La SFGBM

Mention spéciale innovation : Bertrand Massot

Bertrand Massot a obtenu son doctorat en 2011 à l’école doctorale EEA de l’Université de Lyon, au sein de l’équipe Capteurs Biomédicaux de l’Institut des Nanotechnologies de Lyon. Il est également ingénieur diplômé du département Génie Electrique de l’Institut National des Sciences Appliquées de Lyon.
Ses travaux de recherche portent sur la conception et la réalisation de capteurs non-invasifs et ambulatoires pour la détection de l’activité du système nerveux autonome. Cette thématique inclue le développement de réseaux de capteurs sans-fils embarqués et l’étude des phénomènes physiologiques pour le suivi de l’état de santé et de la réactivité émotionnelle. L’objectif est de permettre l’expérimentation en situations écologiques plutôt qu’en conditions de laboratoire, et la définition d’indicateurs pertinents dans un environnement complexe et non-contrôlé, qui est celui dans lequel évolue l’individu dans la vie de tous les jours. Les domaines d’application concernés sont notamment l’assistance à l’autonomie (personnes âgées, personnes handicapées), le monitoring du conducteur, ou encore l’étude de performances sportives.
Dans le cadre de ses travaux de thèse Bertrand Massot a conçu et réalisé l’instrumentation EmoSense pour le monitoring embarqué et temps réel du rythme cardiaque, de l’activité électrodermale et de la température cutanée. Cette instrumentation a permis, dans le cadre d’une étude sur la perception, la représentation et la gestion de l’espace urbain chez les personnes aveugles, de définir de nouveaux indicateurs pertinents pour la mesure objective du stress des personnes aveugles lors de leurs déplacements en milieu urbain. Les événements sources d’une augmentation du stress ont ainsi pu être identifiés et localisés sur le parcours suivi par les personnes aveugles pendant l’expérimentation.
Dans le cadre de ses travaux sur l’instrumentation EmoSense, Bertrand Massot a reçu la récompense Jeune Chercheur de la SFGBM lors des journées RITS à Lille en 2009.

Prix de Thèse Recherche : Christophe Merceron

Prix de Thèse Recherche :

Christophe Merceron

IMG 0411

 

 

 

Les objectifs de cette thèse ont été d’une part, de caractériser et d’évaluer le potentiel chondrogénique de cellules souches isolées à partir du tissu adipeux humain et d’autre part, de déterminer l’influence de paramètres environnementaux (dimensionnalité, tension en oxygène, agents pharmacologiques) dans l’engagement vers la différenciation chondrogénique de ces cellules afin d’optimiser leurs conditions de culture. Ces travaux ont donc permis de développer une nouvelle approche d’ingénierie tissulaire du cartilage combinant l’utilisation de ces cellules souche à un hydrogel d’HPMC-Si.

Mention Spéciale Recherche : Jérôme Gateau

 

 

Mention spéciale recherche :

Jérôme Gateau

 

Prix Gateau

L’initiation de la cavitation dans les milieux biologiques se traduit par l’apparition d’une ou plusieurs inclusions gazeuses micrométriques. La formation de ces bulles est en général évitée en raison des effets néfastes potentiels sur les tissus, mais peut être recherchée pour des applications thérapeutiques.  Les propriétés des tissus biologiques en termes de nucléation de bulles restent cependant peu connues ce qui rend difficile le contrôle, et l’utilisation de ce phénomène. Ce travail de thèse utilise l‘imagerie ultrasonore ultrarapide (acquisition simultanée à forte cadence sur un réseau de transducteurs) afin de détecter la nucléation de bulles, et étudier les évènements de cavitation. D‘une part, la nucléation de bulles isolées et leur détection passive à travers le crâne permettent, via le retournement temporel, d‘optimiser la focalisation adaptative pour une thérapie ultrasonore non invasive du cerveau. D‘autre part, la formation de bulles dans les tissus biologiques diffusants (muscle) et leur dissolution sont détectées avec une grande sensibilité en combinant détection passive et active. Des expérimentations in vivo sur encéphale de mouton, et in vitro sur sang animal montrent le caractère aléatoire de la nucléation dans les tissus biologiques, et le recourt à des pressions négatives fortes (< -12MPa) pour observer son occurrence in vivo.

Prix de thèse Innovation en Génie Biomédical : Jean Chaoui

 Prix de thèse Innovation en Génie Biomédical :

Jean Chaoui

pres chaoui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette thèse s’intègre dans la problématique générale du traitement des lésions dégénératives de l’épaule reposant sur la réalisation d’une arthroplastie (mise en place d’une prothèse). Le volume total des arthroplasties d’épaule réalisées chaque année progresse de plus de 15% par an en raison d’une demande croissante des patients. Cependant, cette chirurgie est difficile et n’est pratiquée que par les centres experts. Les méthodes d’optimisation du guidage du geste sont aujourd’hui très limitées, ce qui n’est plus acceptable.  Pour répondre à une demande forte, ce travail de thèse propose une solution innovante et originale pour une chirurgie augmentée de l’épaule. Cette solution est composée de :  1. Un système 3D de planification chirurgicale préopératoire et entièrement automatique.  2. Un système 3D de guidage peropératoire basée sur l’image.  Le système peropératoire proposé permet de guider, lors de l’intervention, le chirurgien pour placer la PTE de façon optimale suivant les données de la planification chirurgicale préopératoires. Ce guidage est basé sur une technique de recalage assez robuste. Ce travail a été valorisé par la création d’une jeune entreprise innovante dans le domaine de la chirurgie augmentée de l’épaule.” www.imascap.com

Compte rendu de l’atelier ANR TecSan

 

tecsan groupe

Venus d’horizons différents (université, école, hôpital, EPST, industrie), les participants ont beaucoup apprécié la pédagogie et l’aspect interactif de l’atelier animé par Raymond Pommet (SFGBM/Aviesan), avec la participation de Serge Haan (TecSan).
La présentation et les témoignages de deux orateurs ayant déposé un projet TecSan (un succès, un échec) ont été plébiscités par l’ensemble des auditeurs. Ils ont donné lieu à de nombreux échanges portant sur des points concrets du montage du projet.
L’objectif est de permettre à l’ensemble des participants d’aborder avec davantage d’atouts (et de meilleures chances de succès…) la soumission de projets à l’ANR TecSan, mais aussi à d’autres appels d’offres.
A l’issue de cette journée, le Conseil d’Administration de la SFGBM a décidé de reconduire cette initiative l’année prochaine.

Mot de la Présidente

presidente
La Société Française de Génie Biologique et Médical (SFGBM) est née de la volonté de la communauté scientifique française de développer et de promouvoir les activités de recherche pluridisciplinaires tournant autour des Technologies pour la Santé.

Depuis 1998, date officielle de création de la société, de prestigieux présidents se sont succédés et ont eu à cœur de décloisonner les disciplines qui se retrouvent dans le GBM (imagerie, bioinformatique, biomatériaux, biomécanique, signal, e-santé, ingénierie biomédicale, biocapteur…). Je suis très honorée de prendre le relais et je m’engage à maintenir cette ouverture afin que la SFGBM continue à contribuer au développement et au rayonnement de la recherche scientifique et technologique en Génie Biologique et Médical et Technologies pour la Santé.  Ce défi ne pourra être relevé que si la SFGBM resserre ses liens avec l’AGBM mais également avec l’ensemble des Sociétés savantes représentatives du domaine.

La nouvelle équipe qui s’est mise en place en avril 2011, se mobilisera pour que ces rapprochements se concrétisent et proposera régulièrement des évènements ciblés (groupes de réflexion, colloque SFBGM jeunes chercheurs, journées RITS couplées aux journées ANR TECSAN et ITMO TS, workshops thématiques, master class).

La SFGBM doit être la vitrine nationale des activités scientifiques en Génie Biologique et Médical mais aussi jouer un rôle d’interface pour les sociétés européennes et internationales du GBM.

Enfin, la revue scientifique IRBM est l’un des outils dont nous disposons pour montrer et afficher la dynamique des équipes françaises afin que celles-ci soient lisibles aux niveaux national et international. Elle est maintenant indexée et doit être reconnue et utilisée par toute la communauté.

Les mots-clés de la SFGBM sont et resteront pluridisciplinarité et ouverture mais également convivialité et écoute des autres. Rejoignez-nous !

Véronique Migonney

Les membres de la SFGBM

Créée en 1998, la SFGBM compte près de 500 membres.

Nos adhérents évoluent dans tous les secteurs du Génie Biologique et Médical :

  • Informatique médicale
  • Traitement d’image
  • Biomatériaux
  • Traitement du signal
  • Capteurs biomédicaux
  • Instrumentation biologique
  • Handicap
  • Biomécanique
  • Télémédecine


Voir la liste de tous les membres

Pourquoi devenir membre ?

Améliorer ses connaissances et sa formation

La SFGBM donne à ses membres un accès privilégié aux manifestations qu’elles organisent (conférences, workshops) et aux publications de ses membres (thèses, recherches, etc.)

Profiter du premier réseau professionnel du Génie Biomédical en France

Avec plus de 500 membres, la SFGBM est le premier réseau français des professionnels du Génie Biologique et Médical : un outil indispensable pour progresser dans votre carrière et profiter des opportunités offertes par le réseau.

Les statuts de la Société Française de Génie Biologique et médical

Article 1 :

Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une Association ! régie par la loi du 1er Juillet 1901 et le décret du 16 Août 1901 ayant pour intitulé: Société Française de Génie Biologique et Médical. La durée de la Société est illimitée.

Article 2 :

La Société Française de Génie Biologique et Médical (SFGBM) a pour vocation de favoriser le développement du Génie Biologique et Médical (GBM) en synergie avec l’Alliance pour le GBM et l’ensemble des Sociétés savantes représentatives de la pluridisciplinarité dans le domaine. Elle favorisera plus particulièrement les domaines de la recherche et de la formation à la recherche et par la recherche dans le champ de cette activité scientifique.

Article 3:

Le journal intitulé Innovation et Technologie en Biologie et Médecine (ITBM) est le support de l’expression de la Société. Il a une vocation internationale. Le président de l’SFGBM est le Directeur de Publication. Le Conseil d’Administration désigne le Rédacteur en Chef. Le Forum Jeunes Chercheurs est une manifestation officielle de la Société. Le président de cette manifestation est désigné par le Conseil d’Administration de la Société. Les autres moyens d’action de la Société sont les publications, les conférences, les cours, les expositions, les groupes d’études, les congrès, les réunions, l’attribution de prix et tous moyens de diffusion, d’éducation ou de formation.

Article 4 :

Le siège de la Société est fixé à l’Institut de Technologie Médicale, Pavillon Vancostenobel, CHRU de Lille, 59037 Lille Cedex. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d’Administration.

Article 5 :

La Société se compose de membres titulaires, de membres étudiants, de membres partenaires, de membres d’honneurs et de membre bienfaiteurs. Peuvent devenir membres titulaires de la Société Française de GBM toutes les personnes physiques qui s’engagent à mettre en commun leurs connaissances et compétences au service! de la vocation décrite à l’article 2. Le statut de membre étudiant est ouvert à tous les étudiants inscrits à l’Université et concernés par le GBM et l’avenir de la recherche dans ce domaine. Ces membres bénéficient d’une cotisation réduite. Le statut de membre partenaire est ouvert aux Sociétés industrielles ou aux Associations intéressées par la promotion du GBM. Ce statut donne droit à une voix lors de l’Assemblée Générale! mais ne permet pas l’élection au Conseil d’Administration. Le statut de membre d’honneur est offert aux personnalités proposées par le Conseil d’Administration en raison des service s qu’elles rendent ou qu’elles ont rendus au Génie Biologique et Médical après acceptation en Assemblée Générale . Les membres d’honneur ne paient aucune cotisation. Ils participent à l’Assemblée Générale ! et y disposent d’une voix. Le statut de membre bienfaiteur est offert aux personnes physiques ou morales proposées par le Conseil d’Administration en raison des apports matériels ou financiers qu’elles apportent pour soutenir l’Association! après acceptation en Assemblée Générale . Les membres bienfaiteurs ne paient aucune cotisation. Ils participent à l’Assemblée Générale! à titre consultatif. Le montant de la cotisation de chacune des catégories de membres est fixé annuellement par décision de l’Assemblée Générale.

Article 6 :

La qualité de membre de la Société se perd :

  • Par démission volontaire
  • Par démission d’office pour non paiement de cotisation
  • Par radiation pour motif grave, décision prise par le Conseil d’Administration.

Article 7 :

Les ressources annuelles de la Société comprennent :

  • Les cotisations des membres
  • Les dons, subventions ou libéralités quelconques, mobiliers ou immobiliers, provenant de personnes physiques ou morales, publiquesou privées dans les limites de la loi.
  • Les ressources provenant d’activités particulières de la Société, telles que publications, conférences, films documentaires, expositions et toutes autres ressources autorisées par la loi.

Article 8 :

La Société Française de GBM est administrée par un Conseil d’Administration composé de 11 membres élus par l’Assemblée Générale! dont un par les membres étudiants et de 2 membres de droit, chacun ayant une voix. Les membres de droit sont :

  • le Président de l’Alliance pour le GBM ou son représentant,
  • le Rédacteur en Chef de la revue ITBM ou son représentant.

Les membres du Conseil d’Administration sont élus par l’Assemblée Générale ! dans les conditions prévues dans les présents statuts pour une durée de deux ans avec mandat renouvelable sans limitation de nombre.

Article 9 :

Le bureau de l’Association ! est composé d’un Président, d’un Vice-Président, d’un Trésorier, d’un Secrétaire, éventuellement d’un Trésorier Adjoint et d’un Secrétaire Adjoint, et du Président Sortant en fin de mandat. Le Vice-Président , le Trésorier et le Secrétaire sont élus au bulletin secret par le Conseil d’Administration parmi ses membres. Le Président, sauf le premier, est automatiquement le Vice-Président de l’ancien mandat. La durée du mandat du Trésorier, du Secrétaire, éventuellement du Trésorier Adjoint et du Secrétaire Adjoint, est de deux ans renouvelable sans limitation de nombre.

Article 10 :

En cas de décès, démission ou incapacité du Président au cours de son mandat, il est automatiquement remplacé par le Vice-président en cours de mandat. Le Conseil d’Administration procède à l’élection en son sein d’un nouveau Vice -président. Le mandat de ces nouveaux Président et Vice -Président s’achève à l’échéance normale des mandats de leurs prédécesseurs. En cas de décès, démission ou incapacité du Vice-président, le Conseil d’Administration procède à l’élection en son sein d’un nouveau Vice – président. Le mandat de ce Vice-président s’achève à l’échéance normale du mandat de son prédécesseur. En cas de décès, démission ou incapacité du Trésorier ou du Secrétaire en cours de mandat, le Conseil d’Administration élit parmi ses membres un Administrateur qui assure l’intérim de la fonction jusqu’au renouvellement normal de celle-ci. Dans tous les cas, l’Assemblée Générale ! la plus proche procédera à l’élection d’un nouveau membre du Conseil d’Administration.

Article 11 :

Le Conseil d’Administration se réunit au moins deux fois par an et chaque fois qu’il est convoqué par le président ou à l’initiative du quart de ses membres. En cas d’empêchement du Président, le Conseil d’Administration peut se réunir à l’initiative du Président sortant. La présence du tiers des membres du conseil est nécessaire pour la validité de ses délibérations et décisions. La voix du président est prépondérante en cas de litige. Le Conseil d’Administration est chargé de préciser les personnalités scientifiques déléguées aux relations avec les autres Sociétés savantes concernées par le GBM sans exclusive aucune. Le Conseil d’Administration établira un règlement intérieur destiné à fixer les points de fonctionnement non prévus par les statuts, notamment ceux qui ont trait au montant des cotisations et à l’administration interne de l’Association. Il est tenu procès-verbal des séances. Les procès verbaux sont signés par le Président et le Secrétaire. Le Conseil d’Administration a pouvoir de créer des commissions et des groupes de travail chargés d’étudier au sein de la Société tout problème particulier.

Article 12 :

Le bureau se réunit à l’initiative du président au moins 3 fois par an. En cas d’empêchement du Président, le Conseil d’Administration peut se réunir à l’initiative du Président sortant. L’ordre du jour de la réunion est fixé par le Président (ou le Président sortant en cas d’empêchement). Il est tenu procès-verbal des séances. Les procès verbaux sont signés par le Président et le Secrétaire.

Article 13 :

Les dépenses sont ordonnées par le président. Il représente la Société en Justice et dans tous les actes de la vie civile. En cas d’empêchement il sera remplacé dans ces actes par le Vice-Président. Le Trésorier a tout pouvoir pour ouvrir, clore et faire fonctionner les comptes bancaires avec délégation de signature du Président. Le Trésorier et le Président ont tout pouvoir pour gérer les ressources de la Société énoncées à l’article 7 à l’exception des acquisitions, échanges et aliénations des immeubles nécessaires aux buts poursuivis par la Société, constitution d’hypothèques sur les dits immeubles, baux excédant neuf années, emprunts, acceptation de dons et de legs qui doivent être soumis à l’approbation de l’Assemblée Générale.

Article 14 :

L’Assemblée Générale! se réunit en “Assemblée Générale! Ordinaire” au moins une fois par an avec convocation transmise à l’ensemble des membres par courrier au moins un mois avant la date prévue. Lorsque cette Assemblée Générale ! s’accompagne d’un renouvellement du Conseil d’Administration, un avis pour le renouvellement du conseil est joint à cette annonce afin que ceux qui le désirent puissent faire acte de candidature. En cas de problèmes particuliers, un “Assemblée Générale ! Extraordinaire” peut être convoquée à la demande du Conseil d’Administration ou du quart des membres de la Société à jour de cotisations.

Article 15 :

L’Assemblée Générale ! se compose de l’ensemble des membres titulaires, étudiants et partenaires à jour de leur cotisation à la date de la réunion, ainsi que des membres d’honneur. Les adhérents qui ne pourraient assister à une Assemblée Générale peuvent, par un pouvoir régulier donner pouvoir à un autre membre. Ce nombre de pouvoirs est limité à deux par membre présent. L’ordre du jour de l’Assemblée Générale ! est réglé par le Conseil d’Administration. Le bureau de l’Assemblée Générale ! est celui du Conseil d’Administration. Elle entend les rapports sur la gestion du Conseil d’Administration, sur la situation financière et morale de la Société. Elle approuve les comptes de l’exercice clos, vote le budget sur l’exercice suivant, délibère sur les questions mises à l’ordre du jour, pourvoit, s’il y a lieu, au renouvellement des membres du Conseil d’Administration, approuve le cas échéant les modifications du règlement intérieur. Les décisions de cette Assemblée Générale! sont votées à la majorité relative. Seuls les membres titulaires, partenaires et d’honneur ont le droit de vote pour élire les représentants au Conseil d’Administration. Les membres étudiants élisent parmi eux un représentant au Conseil d’Administration.

Article 16 :

L’Assemblée Générale est la seule compétente pour modifier les statuts. Les statuts peuvent être modifiés par une Assemblée Générale ordinaire ou une Assemblée Générale! extraordinaire pour laquelle une convocation aura été envoyée par courrier à l’ensemble des membres au moins un mois avant la date prévue. La décision de modification des statuts doit être prise par au moins les 2/3 des membres présents ou représentés à cette Assemblée Générale.

Article 17 :

L’Assemblée Générale ! est la seule compétente pour prononcer la dissolution de la Société. L’Assemblée Générale ! appelée à se prononcer sur la dissolution de la Société doit être convoquée spécialement à cet effet par courrier individuel à chacun des membres titulaires. Elle doit comprendre les 2/3 de ces membres Si cette proportion n’est pas atteinte, l’Assemblée Générale est convoquée de nouveau à deux mois d’intervalle et peut cette fois valablement décider quel que soit le nombre des membres présents. En cas de dissolution, l’Assemblée Générale! désigne un ou plusieurs commissaires chargés de la liquidation de la Société et prend toute décision.

Article 18 :

Les délibérations de l’Assemblée Générale ! concernant les modifications de statut où la dissolution de la Société doivent être adressées sans délai à la Préfecture.

Article 19 :

Le président doit faire connaître dans les trois mois à la Préfecture, tous les changements survenus dans l’administration ou la direction de la Société. Les registres de la Société et ses pièces de comptabilité sont présentés sans déplacement sur toute réquisition du Ministre de l’Intérieur ou du Préfet, à eux-mêmes, à leur délégué ou tout fonctionnaire accrédité par eux.

Statuts adoptés lors de l’Assemblée Générale du 6 mai 1998.

Le conseil d’administration

Président

Cyril Lafon

Président émérite

Marc Lamy de la Chapelle

Vice président

Claudine Gehin

Trésorier

Gilles Renault

Secrétaire

Françoise Peyrin

Secrétaire adjoint

Lori Bridal

Webmaster

Bertrand Massot

Webmaster adjoint

Su Ruan

Autres membres

François Langevin (président de l’AGBM, membre de droit)

Frédérique Frouin (Rédactrice en Chef d’IRBM, membre de droit)

Gouenou Coatrieux

Delphine Le Guillou

Olivier Couture

Représentant étudiant

Sami Qorchi

pdfTélécharger les statuts